Les typologies de handicap – des réalités différentes.

Les typologies de handicap regroupent des réalités différentes.

Près de 80% des handicaps sont invisibles.

Le handicap est défini selon la Loi du 11 févier 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées par : « Toute limitation d’activité ou restriction de participation de la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ».
Cette loi crée également le droit à la compensation des conséquences d’un handicap.

Le handicap a des formes multiples et des réalités différentes. Avant toute chose il est évolutif, de façon positive ou négative. En effet, disposer d’une reconnaissance médicale de handicap ne signifie pas forcément que l’on soit reconnu  en qualité de travailleur handicapé.

Le handicap tel que défini par la loi du 11 février 2005 recouvre des notions de limitation ou de restriction de participation à la vie en société, durables ou définitives, en lien avec des problématiques physiques, mentales, cognitives, psychiques ou des maladies invalidantes.

Les formes de handicap sont multiples, ainsi que leurs conséquences, variables d’une personne à l’autre, et il convient donc de tenir compte de la singularité de chaque personne.

 

les différentes typologies de handicap

Le handicap recouvre des réalités différentes. Les typologies de handicap.

 

Le handicap s’acquière majoritairement au cours de la vie.

origines du handicap

Les origines du handicap.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser le handicap n’est acquis à la naissance ou à l’enfance que dans 15% des cas. La principale origine du handicap est le vieillissement.

Une personne sur deux sera confrontée au handicap au cours de sa vie ou à une période d’invalidité d’au moins 6 mois.

Les causes du handicap.

 

Dans un prochain article nous reviendrons sur la compensation du handicap. Nous verrons également comment mieux communiquer en fonction de la typologie de handicap.

Pour mieux comprendre le handicap vous pouvez lire cet article sur le contexte légal.