Semaine du handicap 2014. Airbus Tournée de sensibilisation – 11 sites du 17 novembre au 2 décembre 2014 (Saint Nazaire, Nantes et Toulouse).

Objectifs:
Sensibiliser en français et en anglais les salariés sur les handicaps invisibles, sur la politique mise en place par Airbus, sur le maintien dans l’emploi, traiter les peurs face au handicap et une meilleur communication autour du handicap notamment via un management adapté.

Réalisations :
T Pas Cap a orchestré une tournée de sensibilisation pendant près de 3 semaines pour la SEPH 2014 avec 15 intervenants handicaps.
Nous calant sur l’univers de l’aéronautique et d’un voyage au cours d’un parcours professionnel nous avons embarqué les salariés d’Airbus dans des bulles géantes autour de 3 ateliers/animations et une zone d’embarquement check in et de débarquement check out, le fil conducteur étant le voyage au cours d’une carrière professionnelle.

  • écriture de saynètes sur les handicaps invisibles et le maintien dans l’emploi avec le vocabulaire métier de l’entreprise. Ces saynètes étaient donné en déambulatoire ou lors de réunions.
  • parcours du handicap et de perturbation des sens pour sensibiliser les salariés aux différentes formes de handicap, aux mécanismes de compensation et aux droits des travailleurs en situation de handicap
  • Création d’une animation collaborative « Omnium 4431 », fuselage d’avion dans lequel embarquaient 10 collaborateurs pour un voyage à travers une carrière professionnelle jalonné de handicap et déficience. Au sein d’une entreprise, dans un groupe, pour soi, le handicap c’est une perturbation, une zone de turbulence. Comment gérer cette étape ? Comment mieux collaborer et manager une équipe ?

Résultats :

  • Plus de 2000 personnes directement sensibilisées,
  • Des prises de rendez-vous avec les référents handicaps,
  • Très bonnes prises de consciences des réalités du handicap, au-delà de l’intégration intellectuelle ou théorique.
  • Prise de conscience sensorielle des difficultés rencontrées au quotidien par les personnes affectées par le handicap. Prise de conscience des efforts nécessaires pour la mise en adé-quation des postes de travail aux différents handicaps.
  • Apport de nouvelles connaissances sur ce sujet  – Activités permettant d’avoir ses propres ressentis – Regard nouveau sur les personnes handicapées et leurs difficultés au quotidien – Développement de l’Empathie

Nos témoignages

Les activités ont permis une prise de conscience des difficultés concrètes vécues par les personnes en situation de handicap + la possibilité offerte ensuite de comprendre / dé-briefer avec les animateurs.
La soudaineté de l’intervention, l’effet de surprise et le réalisme des acteurs ont permis une prise de conscience immédiate, sans apriori ni possibilité d’y échapper… bravo!
C’était bien de se rendre compte des difficultés des personnes avec un handicap et on peut apprendre comment améliorer leur conditions de travail.
Activités suivies d’un débrief : très bien car derrière l’amusement de l’activité, le débrief permet de lui donner un sens
Il n’y a pas eu d’activité sur les handicaps les plus « communs » (cécité, fauteuil roulant, etc.). Ainsi, on apprend grâce aux activités que nous avons eues, que le handicap est beaucoup plus répandu que ce que l’on croit et que l’on peut tous être touché un jour (dyslexie, perturbation de l’équilibre, difficultés auditives, arthrite…). Cela sensibilise davantage car c’est plus méconnu.
L’Omnium était une activité particulièrement intéressante car elle mettait en scène plusieurs participants, certains en situation de handicap, d’autres non : cela nous a montré comment mettre en œuvre la coopération entre personnes valides et handicapées